top of page
Fin de la route mais le paysage vaut la peine

ARCHIVES 2024

 

26 mai 2024

Bonne fête à toutes les mamans.

J'ai dû retirer les sièges arrières pour caser les valises de Yolande ...
J'ai moins à raconter depuis son départ ...

Donnez-moi un peu de temps.
Voilà Geneviève et Jean-Yves qui arrivent de Bretagne et font un crochet par Longuyon avant de regagner Grenoble. Roberte, la maman,  attend impatiemment leur visite. 
Isabelle viendra elle aussi un peu plus tard.
Je n'ai pas beaucoup parlé de l'autre Isabelle, celle de Pau.
C'est, elle aussi, un phénomène. Il lui arrive des tas d'aventures, parfois désastreuses, mais elle garde toujours le même flegme.
Cette fois, elle est partie avec la clef de sa chambre !
Elle a dû se dire qu'elle pouvait garder la clef puisqu'elle prévoit de revenir en septembre ! 

Enfin, la dernière photo est prise à Osaka. Solan y fête son anniversaire en compagnie de son père. Ils se sont rendus dans une salle inondée de flippers !!

24 mai 2024

Viens voir les voltigeurs Voir les cascadeurs

Voir les enjôleurs Qui arrivent

Les voltigeurs ont quelque chose en commun          A ce moment du beau printemps qui revient

C’est sûr ils montent bien moins haut dans le ciel   Mais font quand-même un peu penser aux hirondelles

Les voltigeurs qui s’acharnent à redonner                 Aux monuments leurs belles splendeurs passées

Avec ardeur, passion et beaucoup d’amour              Des pans entiers d’histoire ont revu le jour

 

Et quand le soir ils cherchent un peu de repos        Que leur journée leur en a mis plein le dos

Il vont se réfugier chez notre chère Vivi                   Où ils sont presque un peu trop bien accueillis

Ils y trouvent un confort des plus douillet                Et cette hôtesse est leur amie désormais

On ne sait jamais ce qu’il y aura sur la table            Mais l’ambiance, elle, y est toujours formidable

 

Les voltigeurs auront besoin de souffler                 Avec bonheur ils partiront pédaler

Sur les jolies petites routes de Lorraine                  Tout en sifflant une petite rengaine

Les voltigeurs ont une place de choix                     Car dans mon cœur ils sont toujours un peu là

Mes souvenirs se bousculent à Charency              Et je dois dire qu’ils sont restés mes amis

Les voltigeurs. Jean-Yves

23 mai 2024

Viens voir les voltigeurs

Voir les cascadeurs

Voir les escamoteurs

Qui arrivent

Les voltigeurs ont installé leur matériel

Ils ont sorti le harnais

Et tendu leur corde

Sur les remparts de Montmédy ....
Je tenais à vous annoncer l'arrivée de Julien et Vincent en essayant d'imiter Jean-Yves.

Désolée, c'est au-dessus de mon intellect.
La flamme olympique entre au coeur de la citadelle dans moins d'un mois.
Celle-ci demanderait un budget conséquent pour être correctement restaurée mais la monnaie entre déjà dans les poches du Comité d'organisation et Montmédy ne récoltera probablement que quelques miettes !
En attendant, les cordistes vont être sur le terrain durant tout le mois de juin.  

22 mai 2024

Christine et Michel sont bien rentrés et Christine reprend son traitement, pas de gaieté de coeur mais toujours avec la même véhémence et le même optimisme, deux critères indispensables pour parvenir à la guérison.Je n'attendais personne hier soir, c'était l'occasion de partir en visite accompagnée de Yolande.Nous pensions aller à Pont-à-Mousson, nous nous sommes arrêtées à Verdun en faisant une pause à Etain. Nous avons apprécié l'exposition présente dans les murs de l'hôtel de ville.Nous sommes allées découvrir l'église Saint Martin avec sa Piéta de Ligier Richier et les vitraux réalisés par Jacques Gruber.Moment de paix intérieure autour de l'étang d'Amel. Traversée des champs de bataille en ayant une pensée poux ceux qui meurent encore aujourd'hui pour rien. Découverte bien agréable de la table des Poilus ainsi que du musée attenant.Au retour, nous avons récupéré Isabelle à la gare de Longuyon bien déserte. Cette gare a été une des plus grandes gares de triage de France ... Aujourd'hui, Yolande se met aux fourneaux, après la famille la semaine dernière, elle reçoit cette fois ses amis Vezinois !La reprise en solo va me paraître bien ennuyeuse ...

20 mai 2024

Nous venons de passer un week-end bien agréable en compagnie de bonnes personnes.
Mon activité me permet de côtoyer des hôtes tout à fait exceptionnels et le mot n'est pas trop fort.
Je me protège ainsi dans cette bulle sans entendre les horreurs qui sont véhiculées par les réseaux sociaux, les médias et bien entendu par le biais de la petite lucarne.
Le rire fuse de tout côté à l'An 12, il est puissant sans gêner quiconque.
C'est le départ de Christine et Michel ce matin de même que d'une famille bien sympathique de Cosnes-sur-Loire. Que de souvenirs heureux dans cette ville !
Quant à Christine, par son enthousiasme, elle ferait remarcher un cul-de-jatte !
Je ne parle pas de Yolande qui ne vient plus pour marcher mais pour gérer la maison d'hôtes.

Et pour compléter le tableau, les membres de ma famille s'accrochent au wagon sans aucune difficulté, reçoivent mes hôtes et apportent encore un peu plus d'enthousiasme aux rencontres.

 

17 mai 2024

Holla Viviane holla Georgette Le cœur repart à la fête Yolande est revenue

Elle vient faire bouillonner la vie Dans toutes les rues de Charency Yolande est revenue

Elle va retrouver les copains Et les copines de Vezin Yolande est revenue

Si vous lui emboîtez le pas C’est sûr que vous n’aurez pas froid Sacrée Yolande, puisque te v’là

Holla Jeannot mets ta casquette Il y a un avis de tempête Yolande est revenue

Et elle a déclaré la guerre Au plus petit bout de poussière Yolande et revenue

Les oiseaux faites pas les malins Y a une tornade dans la jardin Yolande est revenue

Hé la Vivi dépêche-toi De faire réchauffer les plats La Yolande est de nouveau là

Vous comprenez ce que je dis C’est donc que vous avez suivi Yolande qui est revenue

Elle s’arrête pas tous les quart d’heure L’a pas un train de sénateur Yolande qui est revenue

Avec le caractère qu’elle a C’est sûr elle marche pas au pas Yolande qui est revenue

Avec tendresse je t’envoie Ces quelques mots qui sont pour toi Ma chère Yolande, puisque te v’là…. !! Jean-Yves

16 mai 2024

Il m'arrive de tricher un peu en écrivant sur cette page.

L'équipe joyeuse et joueuse du moment me l'a fait remarquer.
En fait, ils ont tous gagné au moins une fois à la pétanque ...
Christine et Michel sont venus gonfler les rangs.

Je ne les présene plus, ils font eux aussi partie des murs !
Christine garde son enthousisme habituel et Michel sa sagesse. 

Encore de bons moments gastronomiques à partager !!

Naturellement ils connaissaient déjà Yolande, que j'ai du mal à assagir ...

Je ne devrais pas m'en plaindre mais je me demande si elle est venue en vacances à Charency, elle participe à tous les travaux de forçat que je réalise assez régulièrement ... 
J'ai l'aide d'André, ça c'est dans les conventions, mais je suis un peu mal à l'aise d'employer Yolande .
Je dis bien juste un peu ...
Tout de même, lui faire porter deux palettes de Siporex en un temps limité, ce serait presque de l'esclavage ...
Jean-Yves a prévu le coup, elle sera encensée demain grâce à sa plume toujours aussi débordante d'imagination. Affaire à suivre.
PS : Le PC refuse de télécharger certaines photos et je me retrouve un peu limitée.

 

15 mai 2024

Annette et Paul demeurent en Champagne. 

Simone et Jacques sont Bourguignons, proche du Pays de la Bresse.

Annie et Guy sont Alsaciens de la région de Mulhouse.
Les trois couples se retrouvent chaque année depuis plus de 10 ans pour découvrir un petit coin de France. L'organisation se fait à tour de rôle, elle était dévolue cette année aux Champenois.
Annette a privilégié le Pays Gaumais et le Nord Meusien.

Ils sont tous aussi bons marcheurs et bons vivants !
Lors de ces rencontres, ils privilégient la pétanque et les jeux de société. Les filles ont remporté une belle victoire hier soir !

Pendant ce temps, Yolande poursuit les besognes quotidiennes toujours avec le même plaisir.
Je dois parfois la chasser sévèrement pour qu'elle prenne un peu de bon temps.
J'essaye aussi de lâcher prise pour lui faire découvrir la campagne environnante.
Ce n'est pas toujours facile, Yolande vadrouille dans les environs depuis plus de 20 ans !

Par chance, elle apprécie de retrouver l'atmosphère que dégagent certains petits coins de Meuse.

 

14 mai 2024

Le scribe a déserté le bureau. Merci Emmanuel.

Mon adjointe est toujours présente.

Elle peut tout faire dans la maison et dans le jardin sauf raconter ce qui se passe sur cette page. 
La maison étant à nouveau remplie, j'ai peu de temps à passer devant le PC.
Comme toujours, Danielle a reçu admirablement les privilégiés de l'An 12. 
Mes amis sont ses amis !
Cette semaine, les hôtes viennent de Bourgogne, de Champagne et d'Alsace. Ils sont amis de longue date et se retrouvent ainsi chaque année quelques jours dans une maison d'hôtes pour visiter la région.
Ici, ils vont principalement découvrir la Gaume.
Les photos ci-dessous pourraient faire l'objet d'une série comme la collection des Martine !

 

12 mai 2024

Le temps passe vite dès qu'il est employé à côtoyer les amis.

Ce fut le cas ce 11 mai où, emmenant mon cortège de femmes, Danièle et Georgette ayant grossi les rangs, nous sommes allés en Moselle chez Marc et Danielle.

Un accueil toujours aussi chaleureux dans le jardin si soigneusement entretenu, havre de paix et de sérénité.

Le beau temps était de la partie et a contribué à l'entière réussite de cette journée.

Le soleil aurait presque eu tendance à se montrer insolent lors de notre balade digestive : nos mines rougies témoignaient de son zèle à darder ses rayons. Après les incessants épisodes de pluie, nous n'allions pas le blâmer de reprendre du service.

Ce même temps ensoleillé nous a d'ailleurs accompagné la veille lors de notre passage à Verdun.

Les restaurants qui alignaient leurs terrasses sur le quai de Londres fleuri affichaient tous complets. Nous nous sommes alors rabattus sur une des rues plus intimistes vers le canal des Minimes.

A notre retour sur Vezin, nous avons pu observer la cigogne de Vittarville s'occuper de ses cigogneaux dans son nid. Un peu comme si elle s'était livrée elle-même ! Chacun vaquait à ses occupations...

La fin du séjour approche et nous devons encore aller saluer Jeanne-Marie et André.

Avec un tel emploi du temps, il nous en manquerait presque pour voir tout le monde !

À moins de faire comme Yolande qui reste plusieurs semaines lui offrant ainsi l'occasion de voir tout le monde et même de prolonger le plaisir en revoyant certains d'entre eux.

Elle aura le plaisir de retrouver prochainement Michel et Christine que nous embrassons tendrement. Profitez de votre séjour en Lorraine et à l'an XII :

ce coin de France est un excellent traitement anti morosité.

A bientôt. Emmanuel

 

10 mai 2024

Si la coqueluche de l'an XII est bien arrivée, Viviane a également bien vite repéré que le scribe de l'an XII arrivait aussi pour pallier sa longue déficience scripturale liée à quelques jours de repos en pays landais.

Avez-vous remarqué son petit laïus d'hier, comme pour faire patienter les lecteurs ou pour me demander de bien vouloir m'exécuter plus rapidement ?!

Voici donc réunis, 15 ans après, les cordistes ayant descendu en rappel les remparts de la citadelle de Montmédy.

La conversation a repris là où on l'avait laissée comme souvent quand des amis se séparent et se retrouvent. Comme pour magnifier ces retrouvailles, Viviane a poussé le Berlingot jusque dans les ruelles de la citadelle alors que nous revenions de manger une excellente truite au Chameleux, d'arpenter les jolies ruelles du village impeccablement entretenu de Williers, de prendre le dessert chez l'incontournable Édouard à Florenville, de passer saluer Violette et profiter du point de vue sur la Semois.

Sur le chemin du retour, Viviane, détestant la ligne droite, a poursuivi par l'ascension - c'est le jour idoine après tout - de l'ermitage de Saint Walfroy : Yolande a apprécié cet arrêt panoramique. Entre Belgique, Ardennes, Meuse et Meurthe-et-Moselle, le Berlingot nous a finalement ramené à bon port, avant la panne d'essence et à temps pour aller chercher des frites au food-truck du village, frites confectionnées par un belge et attestées par notre Yolande. Nous ne devrions donc pas être déçus.

Pour le 8 mai, nous avons enfin eu l'occasion de tester la table du Panoramique à Montmédy : excellente table où les propriétaires sont aux petits soins pour leurs hôtes, ponctuant le repas de délicates attentions.

La vue sur la citadelle et la Chiers tout en tourbillons ajoute au bon moment épicurien passé en ce lieu. Le soir, c'est auprès de Léontine et Erik que nous avons partagé le repas qui nous a notamment permis de goûter tout un panel de fromages belges rapportés d'outre Quiévrain par Yolande.

De bons échanges et de réels éclats de rire à la table de l'amitié.

D'autres bons moments de cet acabit sont encore devant nous...

et nous ne boudons pas notre plaisir ! Emmanuel

 

9 mai 2024

Ses amies et amis attendaient de ses nouvelles avec impatience.
Nous marchons, nous rions et nous travaillons juste quand c'est nécessaire !

Tout va si bien que je ne trouve pas le temps de me pencher sur cette page !

Il est vrai que la présence de Cathy et Emmanuel est loin de nous assagir ...

Erik n'est pas non plus le dernier pour profiter des moments heureux qui passent à l'An 12.

Léontine reste la plus sage et maîtrise la situation avant qu'elle ne dérape.
Une bulle de fraîcheur dans un monde quelque peu perturbé !

 

6 mai 2024

Elle arrive !
La coqueluche de l'An 12 vient, comme chaque année, passer le mois de mai à Charency.
Pour quelle raison ? Me seconder ....
Yolande peut nettoyer une chambre, jardiner ou même se mettre aux fourneaux.
Mais surtout, vu le temps que je récupère en besogne, nous profitons de belles balades et de sorties récréatives !
Elle retrouvera des hôtes qu'elle apprécie, tout comme moi, avec la présence de Cathy et Emmanuel, ainsi que celle de Christine et Michel. 
Elle ira discuter fleurs avec Thérèse, blaguer avec Jeanne-Marie et chiner dans des brocantes avec les copines.
Nous devrions pouvoir nous mesurer au scrabble certains soirs plus tranquilles.
Nous clôturerons le séjour avec la marche gourmande d'Epiez le 2 juin 

 

4 mai 2024

Le jardin d'agrément prend chaque jour un peu plus d'allure.
Je remplis un sac de boutons d'or en peu de temps.

Cette fleur n'a de l'or que la couleur ! En fait elle se multiplie à vive allure !
Le potager me tente moins, c'est pourtant lui qui nous nourrit.
C'est complet ce soir à l'An 12 avec Marie-Flore de Metz qui offre une petite virée à sa soeur pour fêter son anniversaire, avec aussi Raphaël et Emilie qui arrivent du Nord pour participer à une réunion familiale ainsi que Jan et Roelie qui descendent dans le Beaujolais.
Thierry profite du Golden Week pour passer quelques jours sur une île presque déserte en Thaïlande. Ils passent aussi un peu de temps avec la famille de Paweena qui habite à Bangkok.

3 mai 2024

Le jardin de Nicole n'a rien à voir avec mon lopin de terre désordonné ...
Et on ne peut pas seulement accuser la différence de température entre les deux régions.
Les pommes de terre chez Nicole vont fleurir. Ici, je viens juste de mettre 60 pieds en terre et le terrain a l'allure d'un champ traversé par une harde de sangliers !

Le berlingo était rempli de déchets verts que j'ai apportés au compost.
Certains imaginent que le plastique peut entrer dans la qualité du compost une fois  broyé...

J'ai retiré le non-compostable.
Rody et Davy profitent pleinement du long week-end. Ils ont effectué la balade du limaçon qui part de Profonde Fontaine à Longuyon.

Ce matin, ils vont visiter la citadelle de Montmédy et ses deux musées.
Ce dimanche matin, une visite est prévue sur la pelouse calcaire de Charency-Vezin en compagnie de Serge Lestan, conservateur bénévole et Nicolas Avril.
Lundi matin, mon adjointe préférée est de retour durant tout le mois de mai, j'aurai l'occasion de vous en parler plus longuement. Elle passera quelques jours en compagnie de Cathy et Emmanuel puis de Christine et Michel.

Il est probable que ma belle-soeur contribuera à agrémenter leur séjour, Danielle les connaît bien toutes et tous !

2 mai 2024

Comment pourrais-je aborder mon mensonge.

J'ai dû faire une cure à Dax pour préserver ma santé ?
J'avais absolument besoin de me reposer avant la saison ?
En fait ces deux interrogations sont des demi-mensonges ...

Bernard et Nicole, que vous connaissez indirectement par le biais de cette page, ont invité le trio à profiter durant une semaine (je n'ai pas eu le choix de la durée) des Landes, du Pays Basque et bien sûr de l'hébergement dans un lieu paradisiaque . Je n'ai pas su résister et j'ai fait faux bond à quelques hôtes. 
La Lorraine pourrait être aussi attirante mais elle ne fait aucun effort pour s'embellir. Nos routes ne sont même plus rapiécées et elles débordent de produits pourtant facilement recyclables. Nos poubelles font office de couarail devant les maisons. 
Donnez-moi un peu de temps pour retrouver du plaisir à vivre chez moi ...

Autre moment délicieux au retour, à Paris. Nous avons fait la Traversée de Paris en compagnie d'Isabelle !
Pas de doute, Isabelle est bien Parisienne, elle m'a même fait aimer la capitale alors que j'ai plutôt tendance à la fuir ! 
A peine ai-je posé les valises que les frères Vansteenkiste arrivaient de Belgique avec les vélos et les chaussures de randonnée dans le coffre.
Sylvie et Serge ont eu moins de chance mais Jeannot a su les recevoir avec le sourire.

bottom of page