21 09 12 (3).jpeg

ARCHIVES 2022

Mercredi 10 août

J'ai quelques inquiétudes concernant ma santé mentale ...
Je prépare des lasagnes et je programme le four pour qu'elles cuisent durant la réunion du conseil municipal. Fou-rire des garçons à mon retour, j'avais omis d'enfourner le plat  ... Naturellement  Cédric et Thierry, ont saisi la bourde avec délectation !
Fort heureusement, Elodie, la soeur de Cédric, a défendu ma cause et je reste  malgré tout assez sereine  ...
Si l'An 12 vit au ralenti, c'est une fourmilière continue à mon domicile et j'en suis ravie. 
Le livre d'accueil de l'An 12 a subi une refonte totale.

Il comprend toujours une vingtaine de pages mais il est moins fouillis ou disons plus cadré et surtout plus illustré.

Merci Thierry. Je ne suis pas encore tout à fait sûre de pouvoir modifier certains textes si nécessaire ...

 

Lundi 8 août

Les  jours heureux se suivent et ne se ressemblent pas.
Après quelques sueurs froides à l'aéroport, Miro est finalement arrivé à bon port .

Il manque un joueur assidu sur le terrain de pétanque.
Ceux qui restent vont tester leur dextérité autour d'un tournoi demain soir ...
Petite balade en Gaume bien reposante, Thierry prend volontiers le volant.
Retour par Avioth et visite chez le bibliothécaire bien sympathique. Il a salué Thierry en japonais !
J'ai de quoi lire jusqu'à la fin de l'année avec des livres bradés à 1 euro !
L'an 12 reprend une activité toujours modérée. Je suis incapable d'être efficace aux deux endroits.
Mon gamin revisite le livre d'accueil présent dans chaque chambre. Il n'imaginait pas qu'il y avait autant de livres à l'An 12.

 

Vendredi 5 août

Les mises à jour s'espacent. Je ne suis pas totalement responsable.
Vincent, le webmaster attitré, a créé des archives mensuelles mais je n'arrive pas à y accéder. 
Les journées défilent aussi un peu rapidement. A peine levée, je me retrouve  à genoux en fin de journée sans même m'apercevoir que douze heures viennent de s'écouler.. Ce sont cependant des moments à vivre intensément.

J'ai profité de la présence de Miro pour améliorer le confort dans les chambres d'hôtes. La liste de réclamations était longue après l'occupation de la Floréal par Vincent, Su et le petit Théo !
Des améliorations ont été apportées. Pas de doute, Miro travaille toujours aussi rapidement et ma foi aussi bien. J'ai retrouvé la même situation que lors de la rénovation de cette maison. Jeannot venait seconder Miro pendant que mes garçons s'éclipsaient  pour aller taper la balle sur le terrain de basket ...
Cedric fait souvent partie du décor. Il a l'art de m'amadouer en arrivant avec un grand cru bourguignon ...

Les deux gamins, je veux parler de Cedric et Thierry peuvent jouer des heures mais quand le soir arrive, l'honneur est en jeu sur le terrain de pétanque... Yves et Solan sont souvent les meilleurs, ils sont aussi moins arrosés ... 

 

Mardi 2 août

Solan a découvert la grande foire agricole de Libramont avec Damien.
Pendant ce temps, je suis allée chercher Thierry à la gare Meuse TGV.

Le trajet est plaisant contrairement à celui qu'il faut prendre pour se rendre à la gare Lorraine TGV. Verdun se traverse facilement  et la gare a un joli design.

Cedric a à peu près le même parcours que Thierry. Pour le moment, il est basé en Guyane. Son épouse thaïlandaise et les enfants sont à Chiang Maï auprès des parents. Cedric est venu rendre visite aux siens à Longuyon.
Ils sont amis depuis le collège.
Plus besoin d'occuper Solan. Il ne quitte plus son père !

Les entraînements de pétanque ont démarré. Enfin, je devrais dire les combats de boules. Les équipes se retrouvent chaque année. Solan reste invariablement équipier avec Yves. Et ils ont gagné hier soir !
Les deux autres, trop contents des retrouvailles, étaient quelque peu grisés  ...